Mir misse mit unseri Gewohnhete breche

Nous devons rompre avec nos habitudes.

Häit bin ich in Abreschwiller in Däitschlothringen gewenn.
Aujourd’hui j’ai été à Abreschviller dans la Lorraine germanique.

abreschviller-20709-5_w600

Ich hon jemond gefrot, ob ‘s doat immer noch Litt gibt, wu de Dialekt redde.
J’ai demandé à quelqu’un s’il y a encore des gens qui parlent le dialecte.

 

Er hat mir geontwoatet, dass er ihn verstehn kinn.
Il m’a répondu qu’il peut le comprendre.

 

 

Dodruff hin hon ich uff Dialekt gesat: “Ach so, min Babbe kummt uss Saargemin…”
Je lui ai alors dit en dialecte: “Ah, mon père vient de Sarreguemines…’

Un der hat mich ongesiehn, als ob ich e Usseridischer oder e Wohnsinnischer wär.
Et il m’a regardé comme si j’étais un extraterrestre ou un fou.

Donoh bin ich zu eme Touristeverbond gong.
Je suis ensuite allé dans un office du tourisme.

 

Ich hon de Frau uff Lothringisch ongesproch.
Je me suis adressé à la femme en Lorrain.

Se hat mich perfekt verston awer se hat mich uff FRONZESCH geontwoatet, obwohl se Däitsch un Lothringisch redt!
Elle m’a parfaitement compris mais elle m’a répondu en FRANÇAIS, bien qu’elle parle l’allemand et le Lorrain!

Das Hauptproblem läit nit on de fronzeschi Regierung sunnersch on de Elsässer un Lothringer, wu sich vor ihri Kultur, Sproch un Identität schäme oder se total vernohlässische.
Le principal problème n’est pas le gouvernement français mais les Alsaciens et Lorrains qui ont honte de leur culture, langue et identité ou qui les négligent totalement.

 

Wenn ich in Korsika im e Touristeverbond jemond uff Korsich ongesproch hätt donn hätt de Person mit mir gonz bestimmt uff Korsisch geschwäzt, wenn se dozu in de Lage gewenn wär.
Si je m’étais adressé en corse à quelqu’un dans un office du tourisme situé sur l’île de Corse, cette personne m’aurait très certainement parlé en Corse si elle en était capable.

 

 

Wenn ich mir de Facebook-Sidde von sogenonnte elsässische Regionaliste onlu, sieh ich, dass se sich FASCHT IMMER uff Fronzesch un nie uff Dialekt oder uff Däitsch ussdrigge.
Lorsque je regarde les pages Facebook de soi-disant régionalistes alsaciens, je vois qu’ils s’expriment PRESQUE TOUJOURS en Français et jamais en dialecte ou en allemand.

Unseri Sproch stirbt uss, weil de Elsässer un Lothringer im Gejesatz zu de stolze Korsiker nit willens un bereet sin, ihre Gewohnette ze verännere, un sich ze ZWINGE, uff Däitsch ze redde, fir unser kulturelles Erbe uffzebewohre.
Notre langue périt parce que contrairement aux fiers Corses, les Alsaciens et les Lorrains ne sont pas prêts à changer leurs habitudes et à se FORCER à parler en Allemand pour préserver notre héritage culturelle.

 

Ich plon, ball e Facebook-Gruppe fir Elsässser, Lothringer (un Fronzose, wu uns gär hon) ze kreiere, wu ma sich iwer alles (Sport, Musik, Männer, Fraue, Philosophie, Politik…) unnerhalle kinn awer NUR uff Däitsch oder Dialekt un nit uff Fronzesch.
J’ai l’intention de créer bientôt un groupe Facebook pour les alsaciens, Lorrains (et les français de l’intérieur qui nous aiment), où l’on peut s’entretenir sur n’importe quel sujet (sport, musique, hommes, femmes, philosophie, politique…) mais SEULEMENT en Allemand ou en dialecte et pas en Français.

 

‘s isch egal, wenn ma Fehler bim Schriewe oder Rede macht.
Ça ne fait rien si l’on fait des fautes en écrivant et en parlant.

 

Das Hauptwichtigste isch, dass ma ‘s prowiert un sich dron gewehnt, de Sproch von unseri Vorfahre ze benutze.
Le plus important est que l’on essaie et qu’on s’habitue à utiliser la langue de nos ancêtres.

‘s Elsass un Lothringen kinne nur fräi sin, wenn mir uns dodrum BEMIHE, Däitsch im witte Sinn ins Alldalewe zerick inzefihre.
L’Alsace et la Lorraine peuvent seulement être libres si nous nous donnons l’EFFORT de réintroduire l’allemand (dans le sens large) dans la vie de tous les jours.

Domit de junge Litt mit de Däitschi Sproch vertrot werre isch ‘s ah sehr wichtig, zwosprochige Sitte ïwer ALLERLEI Theme (Tourismus in Amerika, de globali Erwärmung, de Jogd noh Pokemone) ze schriwe.
Pour que les jeunes gens deviennent familier avec la langue allemande, il est également très important d’écrire des pages bilingues sur n’importe quel sujet (tel que le tourisme en Amérique, le réchauffement climatique, la chasse aux Pokémons…).

poj

Wenn ihr miner Text gelesen hon, wär ich nun sehr froh, wenn ihr HONNLE wodet.
Si vous avez lu mon texte, je serais très heureux si vous AGISSIEZ.

 

Fong domit on, ‘s Däitsche in Ihri Interaktione mit onnere Mensche immer mehr ze verwenne.
Commencez à employer de plus en plus l’allemand-alsacien dans vos interactions avec d’autres personnes.

Mir misse unseri Instellung verännere.
Nous devons changer notre attitude.

Wenn mir widdersch so mache isch unseri Sproch zem Verschwinne verdommt.
Si nous continuons de la sorte, notre langue est condamné à disparaître.

1508472446426816943

Un macht bitte onnere Mensche in äiri Umgebung dodruff uffmerksam.

Et attitrez s’il vous plaît l’attention d’autres personnes dans votre environnement sur ce problème.

Ihr kinnt mich hier uff Facebook finne.
Vous pouvez me trouver ici sur Facebook.

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s